Colloque « Les matériaux de terrain des ethnologues en Europe » – Ethnographic archives in Europe (24-25 janvier 2013)

Le consortium a organisé les 24 et 25 janvier 2013 une rencontre internationale à l’UMR 7186, Maison René-Ginouvès (Paris Ouest Nanterre La Défense) sur « Les matériaux de terrain des ethnologues en Europe ».

Au cours de ces deux journées, a été tenté un état des lieux des réalisations et réflexions menées dans les différents pays européens autour des matériaux de terrain des ethnologues. Différentes thématiques ont été abordées : la politique de collecte ; les projets de numérisation, les réalisations en matière de structuration et documentation des données (métadonnées, normes et standards, archivage à long terme) ; la diffusion et la valorisation ; les usages scientifiques ou non scientifiques des archives (histoire de l’anthropologie, ré-analyse des données, revisite de terrain, artiste en résidence) ; les questions éthiques associées à ces différentes thématiques.

Sont intervenus des chercheurs et des archivistes de différentes institutions de recherche et universités de France et de plusieurs autres pays européens :

  • Caroline Abela (Centre Regards, Bordeaux)
  • Maria Couroucli (CNRS, EFA, Athènes)
  • Sue Donnely (LES, London)
  • Laurent Dousset (Credo, Marseille)
  • Richard Kuba (Frobenius Institut, Frankfurt)
  • Marie-Dominique Mouton (Bibliothèque Éric-de-Dampierre, Nanterre) et Véronique Ginouvès (Phonothèque de la MMSH, Aix-en-Provence)
  • Anxo Fernández Ocampo (Université de Vigo, Espagne)
  • Reinder Storm (Leiden, Royal Netherlands Institute of Southeast Asian and Caribbean Studies).
  • David Zeitlyn (Cambridge University)

Le colloque s’est ouvert avec une intervention de Francis André (DIST, CNRS) qui a rappelé les enjeux scientifiques du partage des données de la recherche replaçant les archives d’ethnologues dans leur double perspective : il s’agit de matériaux à la disposition des historiens et des épistémologues mais aussi de données susceptibles de servir à de nouvelles analyses.

Les présentations des différentes politiques nationales et institutionnelles de collecte et de valorisation des matériaux ethnographiques ainsi que les interventions de Laurent Dousset et David Zeitlyn, ont permis de dégager quatre axes de réflexion :

  • le choix des métadonnées : comment ne pas gommer l’éloignement temporel et géographique des données, mais rendre compte de l’époque de la collecte et des modes de pensée des sociétés étudiées ?
  • La diffusion en ligne des données ethnographiques : comment respecter les normes éthiques ?
  • Les projets de restitutions : comment y associer plus étroitement les chercheurs locaux et les sociétés sources quand les producteurs ne sont plus là ?
  • La sauvegarde et l’archivage des matériaux nés numériques : comment sensibiliser les ethnologues ?

Stéphane Pouyllau a, pour sa part, conclu la rencontre en réaffirmant l’importance de prévoir l’intégrité et la sauvegarde à long terme des données numériques ainsi que la qualité des métadonnées.

Plus qu’un recensement de réalisations et projets divers, ces journées souhaitaient initier, à l’échelle du continent européen, une réflexion autour des questions d’archivage et de valorisation des matériaux de terrain des ethnologues. Dans les faits cette rencontre a montré que tous les partenaires s’accordaient sur les questions importantes à se poser en termes de gestion et de valorisation des archives des ethnologues mais que les réponses à ces différentes problématiques étaient, selon les pays et les institutions, assez différentes.

Programme & présentations en ligne des deux journées

Jeudi 24 janvier

10h-10h15               Présentation de la journée par Gilles Tarabout et Marie-Dominique Mouton (LESC)

10h15-11h               Des archives aux données de la recherche : projets internationaux par Francis André (DIST, CNRS) Présentation

11-11h45                 Getting off the verandah: managing the archives of anthropologists and anthropology at LSE par Sue Donnelly (London School of Economics and Political Science, Great Britain)  Présentation

11h45-12h               Pause

12h-12h45               Les archives ethnologiques de Leo Frobenius : à la recherche de nouveaux usages par Richard Kuba (Institut Frobenius, Frankfurt, Germany) Présentation

14h-14h45         Cartographier les archives de la recherche : les enjeux du catalogage pour le partage et la valorisation  par Véronique Ginouvès (Phonothèque de la MMSH), Marie-Dominique Mouton (Bibliothèque Eric-de-Dampierre, MAE, Nanterre) Présentation

14h45-15h30         KITLV Leiden = where the twain meet. Research and collections between east and west’ par Reinder Storm (Royal Netherlands Institute of Southeast Asian and Caribbean Studies, Netherland)

15h30-15h45          Pause

15h45-16h30          Le tournant immatériel du patrimoine : nature des données et expériences en Espagne et en Galice par Anxo Fernández Ocampo (Université de Vigo, Spain) Présentation

16h30-17h15          « Consortium géographie «  »Images des géographes » : archiver des données cartographiques et photographiques par Caroline Abela (Centre de documentation Regards, Bordeaux) Présentation

Vendredi 25 janvier

10h-10h45               Archives ethnologiques et minorités nationales: quelques jalons par Maria Couroucli (IFA, Greece) »

10h45-11h30          Le pouvoir des archives : les ontologies numériques sont-elles un danger pour la recherche ? L’exemple d’ODSAS par Laurent Dousset (CREDO, Marseille, France) Présentation

11h30-11h45          Pause

11h45-12h30          Reflections on ethnographic archiving from UK par David Zeitlyn (Département d’anthropologie, Université d’Oxford, Great Britain)

14h-16h                  Round Table: About an European cooperation around anthropological records animée par Stéphane Pouyllau (Directeur de Corpus IR) avec tous les intervenants

A télécharger:

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *