Mise en place d’un référentiel des titres de chansons françaises de transmission orale

Porté par Marlène BELLY (MCF Université de Poitiers) et la MSHS Poitiers (USR 3565), le projet a pour objectif l’élaboration d’un référentiel numérique des titres uniformes des chansons francophones de transmission orale, prenant appui sur les deux grandes classifications existantes : celle de Patrice Coirault (1875-1959) et celle de Conrad Laforte (1921-2008), toutes deux éditées en version papier. 

Couvertures des 3 livrets composant le répertoire Coirault (crédit : Marlène Belly)

Ce projet d’ingénierie documentaire vise à intégrer dans un outil adapté à leur gestion informatisée les données des deux catalogues déjà disponibles et à achever dans cet outil, la saisie des titres des chansons-types référencés par les deux catalogues.

Le financement du consortium Archives des Ethnologues sur la période 2018-2019 a permis d’initier le traitement du catalogage Coirault, répertoire qui compte 2400 chansons-types. A ce jour, le traitement des niveaux chapitres, rubriques, titres chanson type est finalisé. Le travail en cours en 2019 permettra d’intégrer les résumés de chacune des chansons type et de réfléchir à l’ajout d’une liste de mots clefs pour chaque chanson. Le référentiel produit est mis en ligne grâce au logiciel libre Open Theso sur la grille de service de la TGIR Huma Num : https://opentheso.huma-num.fr/opentheso/

Le référentiel devra, par la suite, intégrer le catalogage du Canadien Conrad Laforte. Son référencement rassemble 4050 chansons-types réparties en 6 sous-ensembles : chansons en laisses (945) ; chansons strophiques (405) ; chansons en dialogues (135) ; chansons énumératives (450) ; chansons brèves (1395) ; chansons sur timbres (720). 

Le référentiel numérique disponible à ce jour sera utilisé à brève échéance comme outil d’indexation dans le cadre de deux projets en cours visant chacun à constituer une plate-forme d’éditorialisation de fonds d’archives comprenant de nombreux enregistrements de chansons traditionnelles francophones :

– “Patrimoine oral régional et dynamique de l’interculturalité en contextes francophones (Grand Ouest français et Amérique du Nord)” : mise en ligne d’enquêtes réalisées dans le Poitou, le Canada francophone et la Louisiane, projet CPER 2015-2020 porté par la MSHS Poitiers (USR 3565) ;

– “Les Réveillées : édition en ligne d’une trentaine d’enquêtes ethnomusicologiques de l’ancien musée national des arts et traditions populaires réalisées entre 1939 et 1983 par Claudie Marcel-Dubois et Maguy Andral, porté par l’équipe LAHIC de l’IIAC (UMR 8177, CNRS-EHESS).

Il sera également mis à la disposition des équipes de recherche relevant de disciplines variées (ethnomusicologie, linguistique, histoire des pratiques culturelles…). Il pourra aussi intéresser les associations travaillant à l’étude, à la sauvegarde et à la valorisation du patrimoine culturel immatériel (PCI) en langue française, dont les plus importantes sont adhérentes de la Fédération des associations de musiques et danses traditionnelles (FAMDT ; pôle associé de la Bibliothèque nationale de France depuis 1999) laquelle cite dans la dernière version de son guide de traitement documentaire les catalogues de Patrice Coirault et de Conrad Laforte parmi les outils de référence.

L’élaboration de ce référentiel numérique des chansons françaises de transmission orale s’inscrit dans le prolongement des travaux menés au sein des consortiums de la TGIR Huma-Num :  d’une part Archives des ethnologues, avec le projet collectif de création d’un référentiel international pour la littérature orale et l’élaboration par la Phonothèque de la MMSH (USR 3125) d’un référentiel des titres uniformes de contes reposant sur la classification Aarne-Thompson ; MUSICA (2014-2017) d’autre part, le Centre de recherche en ethnomusicologie (Crem), composante du LESC (UMR 7186, CNRS-Université Paris Nanterre) menant une réflexion approfondie sur la constitution de vocabulaires et de référentiels communs s’appuyant sur les technologies du web sémantique pour l’indexation des données musicales et sonores.

Si les plates-formes déployées dans le cadre des deux projets partenaires ne reposeront ni sur la même infrastructure logicielle ni sur le même modèle de données, il est en revanche prévu d’indexer les corpus qui y seront édités en s’appuyant sur les mêmes catalogues, Coirault et Laforte. L’élaboration de référentiels numériques communs permettra de relier, au sein d’un corpus donné, les différents documents indexés au moyen d’un même titre uniforme, mais surtout de favoriser la mise en relation des deux corpus. D’autres plateformes pourraient également utiliser ce référentiel à terme. L’utilisation du logiciel libre Open Theso, selon le même principe que celui élaboré pour les contes traditionnels, facilitera l’utilisation des différents référentiels par une même communauté d’usagers. 

A plus long terme, l’outil pourra également servir à identifier les données des deux projets qui ne peuvent être indexées avec lui et ainsi à déterminer les “répertoires non référencés”, c’est-à-dire ceux qui ne sont couverts ni par les travaux de Coirault, ni par ceux de Laforte. Il serait alors possible d’envisager un travail scientifique visant à compléter le référencement des chansons, et incidemment à mieux cerner les mécanismes de circulation des chants.

Billet rédigé par Marlène Belly, revu par Marie-Barbara Le Gonidec et publié par Aude Julien Da Cruz Lima.


aude Julien Da cruz lima

Ingénieur d’études au CNRS depuis 2009, Aude Julien Da Cruz Lima est chargée de la gestion et de la valorisation des ressources documentaires du Centre de Recherche en Ethnomusicologie (Lesc UMR 7186 CNRS – Université Paris Nanterre). Elle participe au développement de la plateforme web collaborative Telemeta pour la consultation des archives sonores CNRS-Musée de l’Homme et au dispositif de consortium de la TGIR Huma-num (MUSICA sur 2014-2017 puis Archives des Ethnologues sur 2018-2019), ainsi qu’à différents projets de recherche ou de valorisation du patrimoine : ANR Diadems, labex Les passés dans le présent (Les sources de l’ethnomusicologie), UPL Atmah, Europeana Sounds, ANR Anthropen.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search