Numérisation et traitement du fonds Claude Meillassoux

Le travail de numérisation de parties du fonds d’archives de l’anthropologue Claude Meillassoux  s’est fait sur les 8 missions de terrain suivantes.

Missions de terrain en Côte d’Ivoire, au Sénégal et au Mali entre 1958 et 1970.
1. « En pays Gouro », Côte d’Ivoire, 7 juillet 1958 – 15 janvier 1959
2. « Bamako et la boucle du Niger », Mali, juillet 1962 – juillet 1963
3. « En pays Sarakolé », Mali, novembre 1964 – juillet 1965
4. « Sénégal », novembre 1965 – novembre 1966
5. « Populations dites marka. Depuis Markadougouba jusqu’à Dia », Mali, novembre 1966 – mars 1967
6. « Cérémonies septennales du Kamablõ de Kãgaba », Mali, avril 1968
7. « Chez les Soninké du Wagadu », Goumbou, Mali, janvier – février 1969
8. « Castes au Futa Tooro et esclavage africain en Afrique de l’Ouest », Sénégal, septembre – décembre 1970

Images :
Le corpus traité est composé de négatifs noir et blanc (24×36) et de diapositives couleurs (Ekta et Kodachrome), de petit format (24×36).

Nombre de vues numérisées :
– Négatifs noir et blanc : 2560
– Diapositives couleurs : 1273
Total : 3833 vues

Journaux de mission :
‐ Bamako et boucle du Niger », Mali, juillet 1962 ‐ juillet 1963 : 5 cahiers : Documents se rapportant à l’objet initial de cette mission : l’étude des associations et de leurs fonctions dans le processus d’urbanisation, réalisée à la demande du Center for Social Science Research
‐ « En pays Gouro », Côte d’Ivoire, 7 juillet 1958 ‐ 15 janvier 1959 : 3 cahiers : Concernent l’étude des transformations économiques et sociales d’une société traditionnelle sous l’effet de l’introduction des cultures commerciales.
‐ « En pays Sarakolé », Mali, novembre 1964 ‐ juillet 1965 : 3 cahiers : Concernent l’étude de l’organisation des clans et des castes. La collecte de traditions historiques y a été associée.
‐ « Populations dites marka. Depuis Markadougouba jusqu’à Dia », Mali, novembre 1966 ‐ mars 1967 : 4 cahiers : Concernent l’étude des populations dites « marka » vivant dans les centres de dispersion des Soninké après l’éclatement du Wagadu (de Banamba à Djenné). L’attention est portée sur l’organisation sociale et politique traditionnelle de ces populations, les clans, castes (notamment castes de musiciens) et l’esclavage.

Inventaire
Chacune des 8 missions est classée, décrite et indexée au sein d’un fichier XML conforme au format EAD. En plus des photographies (traitées par lots), l’inventaire répertorie tous les documents se rapportant aux différentes missions (documents administratifs de la mission, journaux et carnets de notes de mission, enregistrements sonores, documents collectés, …).
Le reste du fonds de Claude Meillassoux (Enseignements, Documentation de recherche, correspondances, …) est en cours de traitement archivistique.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.